Déontologie

Déontologie

Chaque personne possède déjà le potentiel, sa révélation est fonction d’un environnement donné. En tant que coach, je contribue à fournir cet environnement. Naturellement, chaque personne est portée à évoluer, s’accomplir pour autant qu’elle trouve la voix, identifie ses ressources et crée les opportunités. Ainsi, je pose le cadre, amène les clés pour conduire chaque personne vers son résultat.
 
Karine c’est un leadership bienveillant, de l’énergie, de l’humilité, de l’engagement et une très forte détermination.
 
 « Avez-vous déjà noté comme la confiance d’une seule et unique personne peut vous donner des ailes » ?
Construire sur des bases de confiance réciproques pour responsabiliser et rendre autonome le coaché dans un temps donné. Déterminer un objectif qui engendrera un challenge personnel au service d’un projet de vie et/ou professionnel. La véritable valeur du coaching est bien là !
 
Au même titre que les courants philosophiques, chaque école de coaching repose sur un cadre de référence :  dans le cas présent les Neurosciences Motivationnelles (au delà de déclencheurs de motivation, comment entretenir la dynamique de motivation dans le temps). Le choix d’une école de coaching est une conviction ! Ma conviction est bien évidemment la confiance en l’humain et l’envie de pousser au maximum son potentiel non pas dans une logique de performance mais une logique de créativité du « coeur ».  Un coaching de fond, attaché à réaliser votre projet dans une logique de durabilité.

Le coaching n’est pas une thérapie ! La principale différence entre une thérapie et un coaching réside principalement sur le passage à l’action. Une thérapie recherche à réparer le passé, le coaching prend en considération le passé pour poser les actions dans le présent pour le futur. C’est un devoir éthique d’identifier rapidement si une personne a la nécessité de suivre une thérapie et non un coaching. Fréquemment, je travaille en complémentarité avec des psychologues et des psychiatres. Nos métiers sont différents mais bien complémentaires. Je développe régulièrement de nombreux partenariats avec différents thérapeutes en médecines douces : sophrologues, homéopathes, ostéopathes, naturopathes…L’être humain est une globalité que l’on ne peut pas compartimenter.

Appliquée au coaching de vie, cette vision est parfaitement transposable au monde de l’entreprise; que ce soit pour la gouvernance d’entreprise, les ressources humaines, le management ainsi que l’ensemble des sujets autour du « collectif ». La liste n’est pas exhaustive…Des fondements qui s’adaptent au rythme des femmes et des hommes dans une société en constante évolution. C’est pour cela que j’ai choisi les neurosciences et les sciences cognitives qui constituent un « univers » en expansion. Les recherches avancées sur le sujet questionnent constamment les méthodologies, concepts d’apprentissage et d’accompagnement. Le métier est passionnant puisque qu’il s’inscrit dans une dynamique de renouveau et de découverte.

"Chaque difficulté rencontrée doit être l'occasion d'un nouveau progrès"

Pierre de Coubertin

Les 12 piliers du coaching

En tant que coach certifié et affilié au réseau de l’Institut des Neurosciences Appliquées, mon code de déontologie repose sur douze grands principes clés. David Lefrançois est un « formateur » exceptionnel notamment en termes de respect de l’intégrité humaine et de générosité. C’est pourquoi j’ai opté pour l’INA, un cadre déontologique de haut niveau, une structure de connaissances professionnelle, des outils liés aux dernières recherches en neurosciences et surtout la liberté d’incarner ma vision du coaching.  

pilliers

Tout le monde peut être motivé, quelles que soient les circonstances et quelle que soit la personne. Tout est question de clés de motivation, de processus de transformation et surtout d’intégration du fonctionnement global de l’humain. Décider, s’engager et ne pas laisser de place aux compromis. Le sentiment de réalisation sera le plus fort !

Petite analyse personnelle : Auto-évaluez-vous sur une échelle de 0 à 10 dans la maîtrise de chacun des 12 points dans vos situations de vie. Ensuite, posez-vous la question : « Qu’est-ce que je peux faire pour passer au chiffre supérieur ? »

Les règles du "jeu" 

"Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connaît pas son port"

Sénèque

Développer ses ressources c’est avant tout savoir où l’on va ! Qu’est ce que l’on veut vraiment atteindre ou résoudre.

La dynamique de l'entretien de coaching

5 étapes clés

Mindset de construction

Vers l'état désiré
Etapes

Un cadre structuré et sécurisant

Une démarche structurée autour de quatre grandes phases :

Se mettre en mouvement, dans le sens de la realisation de son objectif

1/ prise de contact
2/ DIAGNOSTIC

3/ conduite (organisation,
PLanification, pilotage)

4/ CLOTURE/bouclage

Un savoir être

Etre coach c’est savoir se remettre en question et enrichir systématiquement sa vision du monde. En japonais le mot kokoro signifie : perfectionnement de notre nature intérieure (le coeur, l’âme et l’esprit). Il renvoie à l’idée d’un développement des qualités personnelles nécessaires à une pratique, dans quelque domaine que ce soit.

Le coaching est une discipline qui repose sur une pratique et donc demande un entraînement régulier. On ne peut accompagner et transmettre ce que l’on ne sait s’appliquer à soi-même. Travailler son alignement, perfectionner ses fondamentaux et apprendre toujours apprendre.

Le coach développe aussi sa dimension personnelle

1 – Source d’inspiration

2- Attitude de service

3- Passion d’aider les autres à apprendre, à évoluer et à se dépasser

4- Standards de qualité élevés

5- Honnêteté et intégrité

6- Focalisation (intensité et discipline)

7- Sens de l’action

8- Qualité d’écoute

9- Dimension déontologique

 

boss

Vous aimez ce blog ? Faites le savoir !

OzHe Coaching